Une nouvelle remontée mécanique ?

Nous avons publié un article sur ce sujet il y a un an. La Mairie de Barèges continue à travailler sur le projet d’une liaison par télécabine entre le village et le plateau du Lienz. De nombreux éléments nous font penser que ce n’est pas une bonne idée, parce que sa mise en oeuvre sera une catastrophe pour notre village et son environnement naturel.

La remontée partirait du haut du village, quelque part au-dessus des thermes du côté de l’Hospitalet. Le départ se trouvera à l’altitude de 1260 m, c’est à dire 40 m plus haut que la place de la Mairie; c’est à dire que les piétons devront pour s’y rendre, parcourir l’équivalent de 14 étages, avec à la main les skis, aux pieds les grosses chaussures, et des enfants qui vont râler et pleurnicher parce que c’est difficile . Il n’y aura pas de parking à proximité, donc tous les usagers devront s’y rendre à pied.

Le télécabines arriverait au plateau du Lienz, en ne donnant accès qu’à une petite partie du domaine skiable

Le Lienz se trouve à 1500 m d’altitude, et dispose de très peu de neige naturelle. Il faudra donc prévoir en plus un équipement en canons à neige, qui ne pourront pas fonctionner en Mars et Avril car les températures sont trop élevées.

Il faudra, pour accéder aux pistes du Tourmalet (celles qui attirent le plus les skieurs) utiliser au total pas moins de 3 remontées mécaniques avant de pouvoir skier.

L’ensemble du projet représente une dépense de 15 millions d’Euros, financés pour la plus grande partie par un emprunt. Cette somme est bien supérieure à ce que Barèges peut emprunter sans risque financier.

L’atteinte à l’environnement naturel est préoccupant : pour réaliser la gare de départ, il faudra réaliser de gros décaissements dans un terrain de moraine instable situé juste au dessus des thermes, avec un risque important de glissements de terrains. Il faudra déboiser entre Barèges et le Lienz sur une largeur de 20 à 50 mètres, dans une forêt de hêtres plus que centenaires qui présente un grand intérêt écologique. On assistera à la disparition du sentier des « lacets du Lienz » , qui plaît beauoup l’été aux promeneurs, et l’hiver aux pratiquants de raquettes.

Pour réaliser la construction de la gare de départ du télécabines, on sera obligé de détruire les installations de l’ancien funiculaire, qui du coup ne pourra plus jamais être remis en service. Or on sait que, pour un coût inférieur à 10 millions d’Euros, on peut le faire fonctionner de nouveau, et il permettrait non seulement d’amener promeneurs et skieurs au plateau du Lienz, mais aussi à l’Ayré qui est un lieu d’intérêt touristique majeur de la vallée, susceptible d’attirer de nombreux visiteurs 365 jours par an !

Si vous vous sentez concernés par l’avenir du village de Barèges, si vous refusez de voir la commune mise en faillite pour avoir pris la décision de réaliser un investissement trop gros pour elle, si vous voulez que notre village reste joli et accueillant, et qu’on y vive bien, donnez votre avis sur ce projet aux élus locaux, et partagez cet article autour de vous.

Nous publierons la semaine prochaine une information plus détaillée sur les inconvénients que représente le départ d’une remontée mécanique à côté de l’Hospitalet.